Table de Concertation en Violence Conjugale et Agressions à Caractère Sexuel de Laval

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

NOUVEAU SUR LE SITE

PRISES DE POSITION

22 Août 2014 Communiqué (21 août 2014) : Utiliser les réseaux sociaux pour rejoindre les victimes et auteurs de violences Lire la suite...
06 Décembre 2013 Communiqué 6 décembre 2013 : nier les inégalités met les femmes en danger Lire la suite...
31 Janvier 2013 "Vibre à ton rythme" : un carnet d'éducation à des relations amoureuses et sexuelles saines Lire la suite...
20 Décembre 2012 Travail à la chaîne : une journée de conférences interactives (7 février 2013) Lire la suite...
17 Décembre 2012 Communiqué de presse 17 décembre 2012 : La période des fêtes, une période de réjouissances? Pas pour les victimes de violences conjugale et sexuelle Lire la suite...

Est-ce que vous êtes victime de violence conjugale?

Index de l'article
Est-ce que vous êtes victime de violence conjugale?
Définition de la violence conjugale
Différentes formes de violence conjugale
Chicane de couple ou violence conjugale?
Le cycle de la violence conjugale : plus que des comportements isolés
Victime de violence conjugale, moi?
Les conséquences de la violence conjugale
Décisions et actions
Démarches pour la suite des choses
Si vous regrettez
Vous voulez trouver de l'aide
Toutes les pages

Différentes formes de violence conjugale3

La violence conjugale peut revêtir plusieurs visages. Les voici :

Économique

La plus méconnue.

Sachez que la situation n’est pas normale si…

  • Votre conjointE surveille et restreint de façon excessive les ressources financières et matérielles familiales (que vous travailliez à l’extérieur ou non);
  • Votre conjointE exige que vous lui rendiez compte de chaque dépense;
  • Sous prétexte de faire le plus gros salaire, votre conjointE met fréquemment en péril le budget familial par des dépenses imprévues;
  • Votre conjointE contracte des dettes sans votre consentement, vous empêche de travailler, exige votre paie, vous vole, etc;
  • Votre conjointE vous récompense matériellement suite à ses sautes d’humeur.
Sexuelle

La plus taboue.

De tous les abus dont elles sont victimes, c'est la violence sexuelle que les personnes violentées reconnaissent et admettent le moins facilement. Vous vivez de la violence sexuelle si, votre conjointE :

  • Vous force à avoir des rapports sexuels avec lui/elle ou avec d'autres personnes ;
  • Vous oblige à porter des vêtements érotiques, à regarder du matériel pornographique, à prendre des positions que vous n’aimez pas;
  • Dénigre votre physique et vos habiletés sexuelles, vous humilie en vous comparant à d’autres personnes;
  • Vous pousse à avoir des relations sexuelles non-protégées malgré les risques.
Verbale

La plus banalisée.

La violence verbale, quant à elle… s’entend, et prend différentes formes : crier, menacer, donner des ordres, mais aussi chuchoter, insulter, dénigrer, utiliser le chantage…

Si vous êtes victime de violence verbale, vous aurez sans doute appris à reconnaître la menace se cachant derrière les répliques de votre partenaire ou derrière le ton qu’il ou elle utilise.

Physique

La plus visible.

C'est la plus connue, et la plus facile à reconnaître. Quand la violence physique se manifeste, la violence psychologique est généralement déjà présente dans la relation de couple.

La violence physique s’exprime de différentes façons et vous en êtes victime s’il vous est arrivé de vous faire : bousculer, pousser, serrer les bras, tirer les cheveux, lancer des objets, menacer avec une arme, infliger des brûlures ou encore des fractures.

Étonnement, on remarque que la plupart des femmes qui sont victimes de violence conjugale le seront pour la première fois pendant une grossesse.

Psychologique

La plus sournoise.

La violence psychologique peut être difficile à reconnaître. Elle ne laisse aucune trace sur le corps et est souvent subtile. Elle ruine votre estime personnelle et vous amène à vous sentir confusE, à douter de vous.

Cette forme de violence contribue à vous faire croire que vous ne valez rien, que tout est de votre faute, que vous ne faites rien correctement. Lentement, vous en viendrez à vous sentir impuissantE et incompétentE.

La violence psychologique s'exprime de diverses façons : critiques, blâmes, bouderies, indifférence, silences, dénigrement. Votre conjointE brise des objets que vous aimez, vous ridiculise et peut même menacer de se suicider.

Légende & sources