Table de Concertation en Violence Conjugale et Agressions à Caractère Sexuel de Laval

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

NOUVEAU SUR LE SITE

PRISES DE POSITION

22 Août 2014 Communiqué (21 août 2014) : Utiliser les réseaux sociaux pour rejoindre les victimes et auteurs de violences Lire la suite...
06 Décembre 2013 Communiqué 6 décembre 2013 : nier les inégalités met les femmes en danger Lire la suite...
31 Janvier 2013 "Vibre à ton rythme" : un carnet d'éducation à des relations amoureuses et sexuelles saines Lire la suite...
20 Décembre 2012 Travail à la chaîne : une journée de conférences interactives (7 février 2013) Lire la suite...
17 Décembre 2012 Communiqué de presse 17 décembre 2012 : La période des fêtes, une période de réjouissances? Pas pour les victimes de violences conjugale et sexuelle Lire la suite...

Est-ce que vous avez été victime de la part d’unE professionnelLE de la santé?

Index de l'article
Est-ce que vous avez été victime de la part d’unE professionnelLE de la santé?
Définitions
Statistiques
Mythes et préjugés
La notion de consentement libre et éclairé
Détecter les signes avant-coureurs
Vos droits en tant que personne cliente
Je veux trouver de l’aide
Toutes les pages

Vos droits en tant que personne cliente

Vos droits Les éléments suivants sont bel et bien vos droits; il ne s’agit pas de privilèges. N’hésitez pas à les faire respecter si la situation se présente :

 
  • Recevoir des soins dans un environnement sécurisant, c’est-à-dire sans commentaires ou contacts sexuels, sans harcèlement ou agression physique ou psychologique;
  • Recevoir un service sans aucune obligation d’adopter des comportements ou des traitements qui ne vous conviennent pas;
  • Être cruE et entenduE, particulièrement si vous dévoilez une histoire d’agression;
  • Faire respecter votre vie privée sur des questions qui ne concernent pas le problème pour lequel vous consultez. Si vous considérez, par exemple, qu’il n’est pas nécessaire de dévoiler des détails sur votre vie sexuelle ou une agression déjà vécue, vous avez le droit de refuser de répondre à ces questions;
  • Faire appel à unE professionnelLE qui ne mêle pas sa vie amoureuse ou sexuelle aux consultations;
  • Recevoir des services qui répondent à vos besoins et à vos intérêts, et non à ceux de la personne professionnelle;
  • Recevoir un service exempt de préjugés ou de discrimination sexiste, raciste, homophobe ou liée à votre statut social;
  • Demander des références sur la personne professionnelle que vous consultez
  • Poser des questions sur les traitements proposés et refuser des traitements, surtout quand ce sont des gestes sexuels prétendument thérapeutiques;
  • Remettre en question les idées, les décisions, les actions et les comportements de la personne professionnelle. Il est possible que cette personne se trompe. Une personne compétente sera ouverte à des remises en question de votre part;
  • Exiger que la personne professionnelle partage avec vous toute l’information vous concernant et dont vous avez besoin pour prendre vos propres décisions;
  • Demander une autre opinion concernant votre thérapeute ou ses méthodes de traitement;
  • Mettre fin aux consultations;
  • Obtenir une copie de votre dossier ou demander un transfert de votre dossier;
  • Porter plainte pour agression sexuelle ou faute professionnelle.

Légende & sources

  • 1) L’information se trouvant dans cette section est tirée du guide de l’Association québécoise Plaidoyer-Victimes : « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente » paru en 2008.
  • 2)  Ministère de la Santé et des Services sociaux. 2001. « Orientations gouvernementales en matière d’agression sexuelle », p.22. En ligne : http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/2000/00-807-1.pdf
  • 3)  L.R.Q. chapitre C- 26 « Code des professions », article 59.1, en ligne : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=//C_26/C26.htm
  • 4)  Ponton, Anne-Marie et Huguette Bélanger. 1994. « L’inconduite sexuelle : feux rouges », Le médecin du Québec, Montréal : Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, p.49-55. IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».
  • 5)  Bouhoutsos, J., Holroyd, J., Leiman, H. et al. 1983. « Sexual intimacy between psychotherapists and patients », Professional Psychol: Res and Pract, 14: 185-96., IN Ponton, Anne-Marie et Huguette Bélanger. 1994. « L’inconduite sexuelle : feux rouges », Le Médecin du Québec, Montréal : Fédération des Médecins Omnipraticiens du Québec, p. 49-55. IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».
  • 6)  VALIQUETTE, M., M. Sabourin et C. Lecompte. 1990. « L’intimité sexuelle en psychothérapie », Revue québécoise de psychologie, vol. 11, no. 1-2. IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».
  • 7)  Gartell, N.K., Milliken N., Goodson III, W.H. Thiemann S. et L. Bernard. 1995. “Physician-Patient Sexual Contact. Prevalence and Problems », Breach of trust. Sexual Exploitation by Health Care Professionnals and Clergy. (Ed. John C. Gonsiorek), California (U.S.A.). IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».
  • 8)  Gartell, N.K., Milliken N., Goodson III, W.H. Thiemann S. et L. Bernard. 1995. “Physician-Patient Sexual Contact. Prevalence and Problems », Breach of trust. Sexual Exploitation by Health Care Professionnals and Clergy. (Ed. John C. Gonsiorek), California (U.S.A.). IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».
  • 9)  L’information se trouvant dans cette section est tirée du guide de l’Association québécoise Plaidoyer-Victimes : « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente » paru en 2008.