Table de Concertation en Violence Conjugale et Agressions à Caractère Sexuel de Laval

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

NOUVEAU SUR LE SITE

PRISES DE POSITION

22 Août 2014 Communiqué (21 août 2014) : Utiliser les réseaux sociaux pour rejoindre les victimes et auteurs de violences Lire la suite...
06 Décembre 2013 Communiqué 6 décembre 2013 : nier les inégalités met les femmes en danger Lire la suite...
31 Janvier 2013 "Vibre à ton rythme" : un carnet d'éducation à des relations amoureuses et sexuelles saines Lire la suite...
20 Décembre 2012 Travail à la chaîne : une journée de conférences interactives (7 février 2013) Lire la suite...
17 Décembre 2012 Communiqué de presse 17 décembre 2012 : La période des fêtes, une période de réjouissances? Pas pour les victimes de violences conjugale et sexuelle Lire la suite...

Est-ce que vous avez été victime de la part d’unE professionnelLE de la santé?

Index de l'article
Est-ce que vous avez été victime de la part d’unE professionnelLE de la santé?
Définitions
Statistiques
Mythes et préjugés
La notion de consentement libre et éclairé
Détecter les signes avant-coureurs
Vos droits en tant que personne cliente
Je veux trouver de l’aide
Toutes les pages

Statistiques

Statistiques
  • Au moins 10% des professionnelLEs de la santé avouent avoir eu des contacts sexuels avec leur clientèle4 ;
  • Au moins 90% des victimes ont des répercussions négatives à la suite des gestes d’inconduite sexuelle commis par unE professionnelLE (contacts sexuels qui sont en fait des agressions sexuelles)5.
  • 80% des professionnelLEs fautifs/fautives agressent plus d’une personne de leur clientèle6;
  • Au moins 89% des contacts sexuels ont lieu entre un homme professionnel et une femme cliente7.

Légende & sources

  • 4)  Ponton, Anne-Marie et Huguette Bélanger. 1994. « L’inconduite sexuelle : feux rouges », Le médecin du Québec, Montréal : Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, pp. 49-55. IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».
  • 5)  Bouhoutsos, J., Holroyd, J., Leiman, H. et al. 1983. « Sexual intimacy between psychotherapists and patients », Professional Psychol: Res and Pract, 14: 185-96., IN Ponton, Anne-Marie et Huguette Bélanger. 1994. « L’inconduite sexuelle : feux rouges », Le Médecin du Québec, Montréal : Fédération des Médecins Omnipraticiens du Québec, p. 49-55. IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».
  • 6)  VALIQUETTE, M., M. Sabourin et C. Lecompte. 1990. « L’intimité sexuelle en psychothérapie », Revue québécoise de psychologie, vol. 11, no. 1-2. IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».
  • 7)  Gartell, N.K., Milliken N., Goodson III, W.H. Thiemann S. et L. Bernard. 1995. « Patient Sexual Contact. Prevalence and Problems », Breach of trust. Sexual Exploitation by Health Care Professionnals and Clergy. (Ed. John C. Gonsiorek), California (U.S.A.). IN Association québécoise Plaidoyer-Victimes. 2008. « Les rapprochements sexuels entre un professionnel de la santé et un ou une cliente ».