Table de Concertation en Violence Conjugale et Agressions à Caractère Sexuel de Laval

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Est-ce que vous avez des comportements violents auprès de votre conjoint?

Index de l'article
Est-ce que vous avez des comportements violents auprès de votre conjoint?
Femme violente dans le couple
Les conséquences de la violence (Impacts sur vous et sur vos proches)
Intégrer des ressources d'aide pour femmes ayant des comportements violents
Toutes les pages
 * Certaines parties de ce texte ont été produites par Anik Paradis . Nous la remercions pour son travail. 

** Cette section porte sur les dynamiques de violence chez les couples hétérosexuels. Pour davantage d’informations sur la violence conjugale chez les couples de même sexe,
cliquez ici .

Mise en contexte

 « J’ai envie de le rentrer dans le mur! »
« Je n’en pouvais plus, je lui ai sauté dessus et je l’ai mordu ! »
 « Tant qu’il n’aménagera pas le sous-sol, qu’il oublie ça, le sexe… »
 « Il ne veut pas qu’on parte en voyage? Attends au prochain souper de famille : je vais pouvoir dire à tout le monde à quel point il est gratteux! »
« Je crie tellement après les enfants que j’ai honte de sortir de chez moi. Les voisins me regardent tout croche. » 
« Y’est tellement cave ! Il ne se passe pas une journée sans que je lui dise qu’il est un gros lâche stupide, un crisse de con, égoïste et mettez-en ! » 
« Ça va faire le niaisage, on en parle depuis deux ans… J’ai arrêté de prendre la pilule sans lui dire… De toute façon, il faudra bien qu’il s’y fasse quand je serai enceinte… » 
 « C’est moi qui paye ? Je vais lui couper ça, l’Internet! Ça va faire, passer son temps sur Facebook ! »
« J’ai le droit de lire ses courriels et ses textos! S’il n’avait rien à se reprocher, ça ne lui dérangerait pas… »

En d’autres termes, on parle de violence si vous : 
      - rabaissez, humiliez, blâmez votre conjoint devant des proches
      - vous moquez de lui, le ridiculisez dans ce qu’il fait ou ce qu’il dit
      - brisez ce qui lui appartient - le critiquez continuellement
      - lui téléphonez ou le textez sans cesse, épiez ses moindres gestes
      - le menacez de le blesser ou de le tuer 
      - l’insultez ou criez après lui
      - utilisez le chantage sexuel pour obtenir ce que vous voulez
      - le frappez
      - contrôlez excessivement les ressources financières de la famille 

Vous vous reconnaissez dans l’une ou plusieurs de ces situations? Cette section pourrait vous être utile. Si vous avez de tels comportements, sachez d’abord que vous n’êtes pas seule et que de l’aide existe ).  La violence n’est jamais la bonne solution et il est possible d’agir autrement. Mais pour changer, il faut d’abord comprendre la dynamique de la violence.